Le Super Truck de Peterbilt

Depuis les premières rondes de discussions qui ont mené à l’adoption de normes américaines de réduction de la consommation de carburant et des émissions de gaz à effet de serres pour les camions de classe moyenne et lourds ainsi que pour les autobus, qui sont entrées en vigueur le 1er janvier 2014, le manufacturier de moteurs Cummins et le fabricant de camions Peterbilt ont uni leurs efforts afin de développer un nouveau camions lourds moins énergivore.  Le 19 février derniers, ces deux partenaires étaient heureux d’annoncer que le nouveau SuperTruck, tracteur et remorque, avait enregistré une consommation moyenne de 10,7 milles au gallon au cours du mois dernier.

Peterbilt super truck
La génération précédente du SuperTruck avait réussi à atteindre une consommation moyenne de 9,9 milles au gallon en 2013, lors d’une période d’essais de 30 jours. Le nouveau SuperTruck est conçu à partir d’un camion Peterbilt 579 de classe 8, propulsé par un moteur Cummins ISX15. Le véhicule a parcouru quelques 624 milles (1 004 km), soit la distance aller-retour entre Denton, site du siège social de Peterbilt au Texas, et la ville de Vernon dans le même état. L’aller-retour était nécessaire pour s’assurer que le vente ne vienne pas entacher les statistiques. Les responsables affirme que cette dernière génération de SuperTruck a enregistré des économies d’énergie de 75% tout en diminuant ses émanation de GES de 43% et en atteignant un gain d’efficacité énergétique de 86% lors des essais en comparaison avec un camion de classe 8 conventionnel.

Pour mieux comprendre ce que représente ce SuperTruck, il suffit de souligner que camion du genre roulant 120 milles annuellement (193 121 km) économiserait environ 27 000 $ par an en consommation de carburant au prix actuel du diésel. L’initiative du SuperTruck a été lancée par le Département de l’Énergie des États-Unis (US Department of Energy – DOE) en 2009 avec l’objectif de réaliser des gains d’efficacité de 50% avant la fin de 2014. Cummins, Peterbilt et les autres partenaires dans le projet ont investit quelques 38,8 millions de dollars US de fonds privés au cours des quatre dernières années. Le DOE a investit une somme équivalente au financement privé.
« Le SuperTruck démontre clairement que de nouvelles technologies qui sont présentement en développement sauront générer des améliorations significatives au niveau de l’efficacité énergétique au cours de la prochaine décennie. Tous les intervenants t veulent poursuivre le travail afin de développer des attributs améliorant les performances et l’efficacité énergétique et ainsi concevoir des véhicules qui seront des succès commerciaux », de dire Wayne Eckerle, vice-président Recherches et Technologies chez Cummins.

Copyright © 2022 Groupe Lussier Inc. | Tous droits réservés | Conditions d’utilisation | Crédits

Facebook