Période de dégel

Début de la période de dégel 2018 : restriction des charges des véhicules lourds pour la zone 1

Panneau indiquant la période de dégel

Panneau indiquant la période de dégel

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports du Québec (MTMDET) vient tout juste de confirmer la date de début de la période de dégel pour la zone 1 uniquement. Ainsi à compter de lundi 5 mars (00 h 01) les limites de charges autorisées sur les différentes catégories d’essieux sont réduites, pour la zone 1.

En ce qui concerne les zones 2 et 3, le MTMDET confirmera éventuellement les dates visées pour ces zones.

Mis à part la date de début de dégel pour la zone 1, les dates indiquées sur le site du ministère peuvent être modifiées selon l’évolution des conditions météorologiques.

Vous trouverez la carte détaillée des zones de dégel sur le lien suivant :

https://www.transports.gouv.qc.ca/fr/entreprises-partenaires/ent-camionnage/degel/Pages/Zones-de-degel.aspx 

RAPPELS :

Vous trouverez les charges axiales permises durant la période de dégel dans le Règlement sur les normes de charges et de dimensions applicables aux véhicules routiers et aux ensembles de véhicules routiers en cliquant sur le lien suivant : Guide des normes de charges et dimensions des véhicules routiers.

Pour obtenir la masse totale autorisée durant le dégel, vous devez additionner les charges axiales de chaque groupe d’essieux du véhicule.

TOLÉRANCE :

Les tolérances applicables à l’égard des charges permises constituent au Québec, une pratique, et ne font pas partie du règlement comme tel.

La tolérance générale demeure la même en période de dégel que durant le reste de l’année. La pratique est la suivante:

  • 500 kg pour CHAQUE essieu d’un groupe. Par exemple, 2 000 kg pour un groupe de 4 essieux.
  • 1 500 kg sur la masse totale en charge (GROSS WEIGHT), et 1 000 kg pour un camion 6 roues.

NOUS VOUS RAPPELONS À NOUVEAU QUE LES TOLÉRANCES CONSTITUENT UNE PRATIQUE ET NON UNE LOI. IL S’AGIT D’UN POUVOIR DISCRÉTIONNAIRE QUE POSSÈDE LE CONTRÔLEUR ROUTIER.

CAS PARTICULIER : LE TRAIN-B

La tolérance générale s’applique à cette configuration, soit 500 kg par essieu d’un groupe d’essieux et 1 500 kg sur la masse totale. La masse totale en charge permise en dégel est établie de ce cas également en effectuant l’addition des charges permises en dégel pour chacune des catégories d’essieux du train-B.

De plus, en dégel seulement, une tolérance additionnelle de 1 000 kg est accordée sur le tridem de catégorie B.32. Toutefois, cette tolérance n’a pas pour effet d’augmenter la tolérance liée à la masse totale en charge.

Source : Bulletin de l’ACQ

Copyright © 2018 Groupe Lussier Inc. | Tous droits réservés | Conditions d’utilisation | Crédits

Facebook