Y a-t-il un chauffeur dans le camion?

Dans l’article «Y a-t-il un chauffeur dans le camion?» publié par Transport Routier ce mois-ci, on y présente le camion autonome Peterbilt avec sa technologie Advanced Driver Assist. Cette nouvelle technologie, présentée en primeur au Texas Motor Speedway «fait appel à des technologies similaires à celles qui ont permis au Freightliner Inspiration de se voir attribuer une plaque d’immatriculation par l’État du Nevada.»

La National Highway Traffic Safety Administration a attribué une cote d’autonomie de niveau 3 au camion de Peterbilt.

  • Niveau 3: «le chauffeur peut céder le plein contrôle de toutes les fonctions de sécurité dans certaines conditions de circulation ou météorologiques.»
  • Niveau 4: autonomie complète

auto-Pete-inside

Le nouveau système de Peterbilt est le maître du volant, c’est lui qui s’assure de «respecter la limite de vitesse, de garder le véhicule dans la voie et de ralentir ou d’arrêter le véhicule en fonction de la circulation ou des conditions climatiques.» Cependant, le chauffeur demeure «aux commandes lors des manœuvres de dépassement, lors des sorties dans les bretelles d’autoroute, sur les routes locales et lors de manœuvres au quai.»

«Le camion, que Peterbilt a fait rouler de manière autonome sur la piste du Texas Motor Speedway, fait tout ce que l’Inspiration fait, et certaines choses qu’il ne fait pas.» Mentionnons par exemple le système de cartographie GPS, rendant ainsi le trajet plus sécuritaire.

 

Pour lire l’article en totalité, visitez le site Web de Transport Routier ou sa version anglophone sur Truck News.

Copyright © 2021 Groupe Lussier Inc. | Tous droits réservés | Conditions d’utilisation | Crédits

Facebook